Porquerolles, l’imMANQUAcable !!

Après la Ciotat, direction Porquerolles où nous y passerons 2 jours. Vide de touriste, ça change des étés surchargés.

Balades et pique-nique sur les sentiers de l’île et notamment sur L’ouest au Cap du Langoustier. Bleu turquoise à profusion, envie de se baigner mais la température de l’eau est tout juste de 15 degrés. On y reviendra cet été !!

En direction de Porquerolles
L’été, c’est plus de 100 bateaux dans cette baie
Plage d’argent
Cap le Langoustier
Ca souffle !!!
Aujourd’hui 8 mai 6h du matin, retour sur Carnon

Frioul à la Ciotat

Après un samedi sous la pluie où l’on est resté au mouillage confiné dans le bateau, dimanche matin direction les calanques de Marseille. Ça Souffle encore bien, la houle est longue mais dans le bon sens. Arrivée au calme dans les calanques pour les pauses café et déjeuner, saison presque idéale car très peu de bateaux mais l’eau est froide, tout juste 15 degrés.

Nous passeront la nuit dans le vieux port de la Ciotat, aujourd’hui c’est parti pour Porquerolles 😉

Pointe des Goudes – Ile Maïre en face
Baie de Marseille
L’inévitable mouillage dans la calanque d’Envaux – La plus de France !!
Vieux Port de la Ciotat – Toujours de beaux voiliers !!

Pas de pitié !

Ça y est première navigation 2021 de quelques jours.

Les entrées maritimes sont là et c’est sous une grosse pluie et une mer agitée que nous sommes partis vendredi 30 avril à 6h direction les calanques de Marseille. Un pauvre étourneau trempé et transi de froid viendra se mettre à l’abris sur le bateau. Il a fini par glissé et tombé à l’eau. Malgré les conditions de mer, nous avons tenté de le repêcher mais peine perdue, une mouette vorace et sans pitié s’est jetée sur lui et l’a emporté dans son bec. Triste réalité des lois de la Nature.

Nous avons passé la nuit dans la partie nord du Frioul dans la calanque de Morgiret , bien abrités, nuit calme,  au petit matin concert de mouettes qui sont en pleine nidification et les dauphins étaient au rendez-vous ! La journée s’annonce pluvieuse … à suivre

La mer sa creuse !! petit 4h , hummm miam
On est là !!
Ce matin , le calme 🙂

AU LARGE DE CARNON

Dimanche 25 Octobre, petite navigation l’apm au large de Carnon à 9 miles de la côte (~ 16km). Malgré un vent faible, la mer était un peu houleuse (du Sud), mais il y faisait bon.

Les branches et troncs des crues de Nice et sa région ont fini par dériver et arriver dans le golfe du Lion. Il y en avait sur toute la distance parcourue et pas très visibles avec la houle.

Nous aurons la chance de passer un long moment avec une bande d’une vingtaine de dauphins qui viendront se frotter à notre étrave. Trop top !!

Saint Florent et les plages du désert des Agriates

C’était notre dernière étape sur la Corse avant de traverser et de rejoindre à nouveau les îles de Lérins face à Cannes. On aura clôturer la boucle.

A partir de Bastia, remontée du cap Corse coté Est pour redescendre coté Ouest sur Saint Florent.

Nous passerons 2 jours dans les eaux turquoises de la plage du Loto au pied du désert des Agriates. Beaucoup de bateau en journée, faune sous-marine décevante, mais un cadre très sauvage. Nous ferons tranquillement la traversée en 22h, arrivée et mouillage aux Lérins le dimanche matin à 7h.

Coté Ouest , remontée du cap Corse
Ile de la Giraglia au cap Corse
Cap Corse
Mouillage dans la baie de St Florent
Saint Florent
Citadelle de St Florent
Baie de St Florent
Plage de la baie du Loto , désert des Agriates
Baie du Loto

Bastia

Des vents violents ont balayé la Corse pendant 2 jours. Nous avons eu la chance d’avoir eu une place au port de Bastia (Port de Toga), c’était la dernière de dispo. Les rafales de vent ont été particulièrement fortes la nuit du Lundi 3.

Mercredi, Nico a pris le ferry pour rentrer sur Montpellier, c’est donc à 5 que nous poursuivons la croisière, avec pour décision de passer le Cap Corse et de se rendre sur St Florent et le désert des Agriates.

Formé par les vents violents ??
Vieux port de Bastia

CAPRAIA

Petite île au nord de Elbe, faisant partie des îles Toscanes, très agréable, c’est un véritable petit paradis ou nous avons passé 2 jours.

Petit port de Capraia, le village est sur les hauteurs qui le domine
Mouillage et corps morts
Place du village
Fortification, l’île était aussi un centre pénitencier et n’était pas accessible avant 1986
Pointe sud de l’île, de formation volcanique, on y voit très nettement 3 coulées de lave de nature et couleur différente

Livourne

Grand port industriel de l’Italie du nord, qui au final n’a pas beaucoup d’intérêt. La marina pour les plaisanciers de passage est sur pontons flottants et avec le passage continu de bateaux, ça secoue !

La ville est sillonnée par des canaux, les bâtiments qui ont été certainement reconstruis à la va vite après la guerre, laissent peu de charme à cette ville. Dommage…

Porto Venere

Ce petit village est en sortie de la baie de la Spezia, toujours dans le même style que ceux de Cinque Terre. Le mouillage est grand et bien protégé. C’est un stop a faire !

Fortifications et Eglise St Pierre dominant la passe avec l’île Spezzino